Alzheimer

L’eïnothérapie peut être efficace dans certains cas dans le traitement de la maladie d’Alzheimer ou de la démence, de façon plus générale.

C’est réellement repenser la prise en charge des personnes dont il s’agit, en partant du principe qu’elles sont conscientes de leur délire, et qu’elles ne peuvent pas l’empêcher – de la même façon qu’une personne atteinte de Parkinson tremble, est consciente qu’elle tremble, sans pouvoir empêcher ce tremblement.

Il faut donc adopter une attitude déculpabilisante envers la personne.

L’eïnothérapie permet de travailler sur les peurs profondes, les deuils, le bilan de vie. Par ailleurs, la prise en charge par les proches ou d’autres professionnels au quotidien a aussi un rôle important à jouer.

Pour mieux comprendre comment l’eïnothérapie est utilisée dans ces situations, ci-dessous la vidéo de Bernard Sensfelder.