Auto-hypnose : vers l’autonomie du patient

D’après Thierry Melchior [1], « induire une transe, c’est aider une personne à entrer dans un type de relation au monde, à l’hypnotiste et à elle-même, telle qu’elle va se focaliser sur ses processus internes, ses sensations physiques, ses émotions, ses souvenirs, ses fantasmes… »

« L’hypnose est toujours, fondamentalement, de l’auto-hypnose : la personne se met elle-même dans cet état, en utilisant l’environnement verbal fourni par le thérapeute. »

J’ajouterai que « l’environnement verbal » est une partie seulement l’environnement, qui est en outre constitué de toutes les autres perceptions accessibles au corps, notamment la perceptude de F. Roustang. C’est entre autres pour cela que la simple présence de quelqu’un peut vous détendre ou au contraire vous déplaire.

Lors des séances, le patient pourra s’il le souhaite apprendre l’auto-hypnose. C’est une pratique que nous encourageons vivement, car en plus de rendre le patient plus autonome dans la gestion de ses tensions, sa pratique régulière permet de se familiariser avec l’état d’hypnose, et ainsi être plus en confiance lors de séances avec le thérapeute. Le résultat, c’est que les séances seront encore plus efficaces.

L’Auto-hypnose en pratique

Pour débuter, il est utile de faire une ou plusieurs séances guidées par un professionnel. Une fois qu’on a découvert le (un) chemin vers cet état, on peut continuer par soi-même de l’explorer, soit pour le simple plaisir de s’y plonger – ce que l’on appelle « hypnose sèche » – soit pour travailler sur des problématiques particulières et poursuivre le travail.

Il sera accompagné par l’hypnothérapeute dans cet apprentissage afin de devenir autonome en s’appropriant cette pratique.

Voici quelques applications fréquentes de l’auto-hypnose :

Relaxation, gestion de la douleur, accompagnement de grossesse, aide à l’endormissement, concentration et apprentissage, création artistique et bien d’autres.

Prendre rendez-vous

 

[1]          T. Melchior, Créer le réel . Hypnose et thérapie. Paris: Le Seuil, 2008.